Auteur/autrice : the_bridge_tank

Pranjal Sharma intervient lors du Reboot Work Festival sur le panel “AI, Automation & Future of work”

Pranjal Sharma, conseiller au Forum économique mondial de Davos et membre du conseil d’orientation du Bridge Tank, était l’un des principaux panélistes du Reboot Work Festival le 17 décembre 2020. Il est intervenu dans le panel intitulé «AI, Automation & Future of work », aux côtés de Rajesh Kumar, responsable régional du marketing chez UiPath. Il a fait valoir qu’une «nouvelle normalité» émergerait en lien à la quatrième révolution industrielle, avec de nouvelles tendances numériques pour aider les entreprises à se réadapter et à renforcer leur résilience.

5 ans après l’Accord de Paris : entreprises et leviers d’action climatique dans un monde en crise

La Société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN), fondée en 1801 avec le soutien officiel de Napoléon, a organisé un webinaire intitulé “5 ans après l’Accord de Paris : entreprises et leviers d’action climatique dans un monde en crise “. Cet événement a eu lieu le 16 décembre 2020, pour le cinquième anniversaire de la COP21.

Lors de la séance plénière, des discours d’introduction ont été prononcés par Olivier Mousson, président de la SEIN, Sylvianne Villaudière, vice-présidente, Jean-Pierre Cordier, président de la Commission internationale, et Joël Ruet.

Lors de son introduction au panel “Finance et Climat, quel effet de levier”, Joël Ruet a fait valoir que le facteurs clé de la réussite du sommet de la COP21 a été l’engagement du Maroc à convaincre les pays africains et le Groupe des 77 des Nations Unies de signer l’Accord de Paris. Il a souligné le rôle du soutien des pays du Sud à cet accord, d’autant plus que celui-ci était censé les accompagner dans leur transition écologique. La plupart des investissements qui participent à la croissance mondiale seront bientôt majoritairement dirigés vers les pays du Sud, et nous devons veiller à ce que ces investissements soient durables et soutiennent l’agriculture, les mesures sociales et l’innovation (notamment par des transferts de savoir-faire technologiques). Des produits financiers doivent être développés pour les projets de taille moyenne, comme il en existe déjà pour les petits et grands projets. L’Europe doit suivre et être suivie par le reste du monde si elle veut atteindre ses objectifs de manière efficiente. Il est également essentiel que l’Union européenne joue un rôle dans les normes d’analyse des données brutes. Les pays du Sud doivent avoir accès aux taux d’intérêt négatifs de la même façon que les pays du Nord afin de se développer équitablement.

Parmi les autres intervenants figurait Bertrand Badré, ancien directeur général et directeur financier de la Banque mondiale, Emmanuelle Mourey, Présidente du Directoire La Banque Postale Asset Management, Christian Brodhag, maître de conférences à l’école des Mines (Saint-Etienne) et ancien délégué interministériel au développement durable, Anne Girault, professeur de l’association ABC, et Monica de Virgiliis, présidente de Chapter Zero France.

 

Rencontre entre Hakima El Haite, Présidente de l’Internationale libérale et le Président ivoirien Alassane Ouattara.

Hakima El Haite, Présidente de l’Internationale libérale et membre du conseil d’orientation du Bridge Tank, a eu une audience privée avec Alassane Ouattara, le Président ivoirien, le 15 décembre 2020. Cet événement s’est déroulé en marge de l’investiture d’Alassane Ouattara à la présidence. Ils ont échangé sur les activités de l’Internationale libérale, ainsi que sur les perspectives de développement de la Côte d’Ivoire.

L’Internationale libérale est la fédération mondiale des partis politiques démocratiques libéraux et progressistes. Récemment, elle a notamment appelé au respect de la démocratie et des droits de l’homme lors des élections ougandaises et a appelé la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme à condamner la violence contre les défenseurs des droits de l’homme égyptiennes.

Lauréat du Global Teacher Prize de 2020

Irina Bokova, membre du Conseil d’orientation du Bridge Tank, a félicité le 14 décembre le lauréat du Global Teacher Prize de 2020, Ranjitsinh Disale. Elle a salué le courage et le sacrifice des enseignants à travers le monde en ces temps d’incertitude, à un moment où l’éducation souffre de son plus grand bouleversement de l’histoire de l’humanité. Elle a également rappelé au public que “rien ne peut remplacer un bon enseignant” et qu’il est essentiel qu’après la crise, les gens continuent à soutenir les enseignants.

L’OMVS remet un chèque de 200 millions de francs CFA pour le 9e Forum Mondial de l’Eau

Hamed Semega, membre du conseil d’orientation du Bridge Tank et haut-commissaire à l’Organisation sous-régionale de l’Autorité de développement du bassin du fleuve Sénégal (OMVS), a remis aux organisateurs du 9e Forum Mondial de l’Eau (qui se déroulera en 2022) un chèque de 200 millions de francs CFA.

La cérémonie officielle d’accueil de ce soutien financier a eu lieu le 11 décembre 2020 à Dakar. Lors de cet événement, un accord de partenariat a également été signé entre l’OMVS et le secrétariat exécutif du forum pour assurer la coopération entre ces deux entités en 2021. Dans cet accord, l’OMVS s’est engagé à soutenir la mobilisation des ressources nécessaires à l’organisation d’ateliers et autres projets intégrés à l’initiative Dakar 2021.

Un prêt de 40 millions d’euros a été annoncé pour le développement du projet Corridor H2

Raphaël Schoentgen, membre du conseil d’orientation du Bridge Tank et fondateur et PDG d’Hydrogen Advisors, a participé au consortium réunissant Seiya, Element Energy France et Hydrogen Advisors qui, en soutien à la Région Occitanie française et AdOcc, son agence de développement économique, et AREC, a développé le projet Corridor H2 pour le transport routier lourd, pour lequel un prêt de 40 millions d’euros a été annoncé lors du Forum Energaia le 9 décembre 2020. Un accord à ce sujet a été signé entre Carole Delga, Présidente de la région Occitanie, et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Le projet H2 est dédié au développement de stations de distribution d’hydrogène de grande capacité sur la route européenne entre la mer du Nord et la mer Méditerranée, ainsi qu’à travers l’Occitanie, et à la production d’un nombre important de poids lourds pour le transport de marchandises et de passagers. Il vise donc à transformer le transport dans ces zones en un transport totalement décarboné, avec des véhicules et remorques frigorifiques reposant sur la technologie de l’hydrogène.

Forum libéral de dialogue politique : liberté de la presse et lutte contre les fake news à l’ère du numérique.

El Haj Kasse, membre du Conseil d’orientation du Bridge Tank, était l’un des principaux orateurs lors du Forum libéral de dialogue politique consacré à la liberté de la presse et à la lutte contre les fake news à l’ère du numérique. Cet événement a eu lieu le 7 décembre 2020 à Dakar, au Sénégal.

Parmi les autres intervenants figuraient Seydou Gueye, porte-parole et coordinateur de la communication de la présidence de la République, Mamadou Ibra Kane, directeur général du groupe Futurs Médias, et Mame Less Camara, directeur de l’information du groupe Futurs Médias.

T20- Passation entre l’Arabie saoudite et l’Italie

La passation de la présidence du T20 entre l’Arabie saoudite et l’Italie a eu lieu le 30 novembre 2020. Les anciens présidents du T20 des présidences précédentes argentine, japonaise et saoudienne ont assisté à cet événement afin de souligner la continuité des travaux et des recherches du T20. The Bridge Tank est membre du T20 depuis 2016, et participera aux travaux de la présidence italienne en 2021.

 

A l’occasion de cette passation, un débat a été organisé sur des thèmes tels que les leçons tirées des présidences passées, les défis et priorités de la présidence italienne, et les défis à venir pour le multilatéralisme. Parmi les principaux intervenants de ce débat figuraient Pietro Benaéssi, sherpa du G20 pour l’Italie, Fahad M. Alturki, président du T20 pour l’Arabie saoudite, Paolo Magri, président du T20 pour l’Italie, Julia Pomares et Gustavo Martinez, présidents du T20 pour l’Argentine, Naoyuki Yoshino, président du T20 pour le Japon, et Ettore Greco et Antonio Villafranca, coordinateurs du T20 pour l’Italie. Ce débat était présidé par James McGann, directeur du programme “Think Tanks and Civil Societies” de l’Institut Lauder de l’Université de Pennsylvanie.

Conférence Horasis Asia 2020

Durant la conférence annuelle Horasis Asia, qui a rassemblé 400 des plus éminents dirigeants d’entreprises et responsables politiques de la région et du monde, les intervenants ont échangé à propos des perspectives pour parvenir à surmonter les profonds bouleversements économiques, politiques et sociaux causés par la COVID-19. Cet événement a eu lieu le 30 novembre 2020.

A cette occasion, Joël Ruet a assuré la modération de l’un des panels intitulé “L’investissement ESG dans l’Asie post-COVID”. Parmi les intervenants figuraient Ara Brutian, directeur et responsable de l’innovation numérique chez Sustainalytics, Rajiv Lall, directeur général et vice-président d’Infrastructure Development Finance Company, Kai Dai, PDG de Young Sustainable Impact Greater China et président du Kylin Prime Group, et Arun Sharma, président de Grovepike Associates. Ce panel a mis en avant que la structuration des données et les normes étaient au centre des investissements post-COVID, et a également souligné que la crise de la COVID devait être considérée comme une opportunité d’investissement. Les intervenants ont également noté le retour des Etats-Unis en Asie en termes d’investissements. La divulgation  volontaire (voluntary disclosure) et l’engagement ont été identifiés comme des éléments clés de l’avenir de la finance, en particulier avec la montée des problèmes générationnels.

Démocraties, Gouvernances, Règles de droit en Afrique, quelles perspectives?

Alain Dupouy, président du think tank Objective Future Africa Club (O2A) et ancien conseiller d’Alain Juppé pour l’Afrique, a animé un atelier qui a réuni des acteurs politiques et des militants des pays d’Afrique de l’Ouest, notamment la Guinée, le Tchad, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Bénin. Cette discussion suivait le thème «Démocraties, Gouvernances, Règles de droit en Afrique, quelles perspectives?». Il a eu lieu le 26 novembre 2020.

Parmi les orateurs principaux figuraient Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée et ancien Premier ministre guinéen, Succès Masra, président du Parti tchadien des transformateurs, Abdoul Aziz Mbaye, ancien chef de cabinet du président sénégalais Macky Sall, Alain Juillet, ancien chef de la direction générale française de la sécurité extérieure, Joël Ruet, président de The Bridge Tank, Laurent Bigot, ancien diplomate français, et Reckya Madougou, ancienne ministre béninoise de la Justice.

Les points soulevés lors de ces échanges étaient que la démocratie était parfaitement compatible avec l’Afrique, pour autant que les critères de justice sociale et de redistribution des richesses soient respectés. La communauté internationale doit également encourager le dynamisme du secteur économique privé pour aider au développement professionnel de la jeunesse africaine. L’avenir de l’Afrique doit être décidé en Afrique pour assurer sa pérennité.

Thème : Overlay par Kaira.
Copyright 2020 - The Bridge Tank