Tanger – L’eau, enjeu-clé du changement climatique

Mohamed Soual, économiste en chef de l'Office Chérifien des Phosphates, Joël Ruet, Président du Bridge Tank et Abdou Diop, membre du directoire de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines

Organisé par la CGEM (Confédération Générale des Entreprises du Maroc), le Business Dialogue sur le thème « Eau et changement climatique » a eu lieu le 17 juillet à Tanger, au Maroc. Joël Ruet, président du Bridge Tank, a été invité à faire partie du prestigieux panel de cette table ronde qui réunissait les principaux acteurs de l’eau. 

Parmi les participants, on notait par exemple la présence de Aziz Mekouar, responsable des négociations de la COP 22, Fathallah Sijilmassi, président de l’Union pour la Méditérannée ou encore Meriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM. Le Bridge Tank était par ailleurs le seul think-tank international invité.

Fathallah Sijilmassi, président de l

Fathallah Sijilmassi, président de l’Union pour la Méditérannée, Aziz Mekouar, responsable des négociations de la COP22 et Meriem Bensalah-Chaqroun, Présidente de la CGEM

Le Business Dialogue a été lancé dans le contexte de préparation de la COP 21 et réunit régulièrement depuis lors des représentants du secteur privé et des gouvernements afin d’encourager la discussion et les partenariats.

 La CGEM a pour sa part organisé trois réunions dans le cadre de la préparation de la COP 22. A Tanger, c’est le thème central de l’eau qui a été abordé, ressource particulièrement vulnérable au changement climatique. La table ronde avait pour but d’échanger sur les stratégies et démarches pour limiter l’impact du réchauffement climatique sur ce secteur vital pour l’homme. Différents thèmes y ont été débattus : Quelles perspectives pour le secteur de l’Eau face au changement climatique et ses effets attendus ? Qu’en est-il du cas particulier du continent africain ? Quelle implication du secteur privé tant dans l’atténuation que dans l’adaptation ? Quels moyens et critères pour faciliter l’accès aux financements climatiques ? 

The Bridge Tank a pour sa part émit des recommandations sur l’ingénierie environnementale. La rencontre a aussi donné lieu à l’élaboration de recommandations de la part du secteur privé destinées aux négociateurs de la COP22.